Historique

1814 - 1900

1814 Wurtzbourg

La presse à cylindres (machine double) de Friedrich Koenig imprime pour la première fois le quotidien anglais « The Times ». Il s'agit de la première machine à imprimer actionnée à la vapeur et de la première presse qui n'a plus de platines traditionnelles, mais des cylindres. 

1817 Wurtzbourg

Friedrich Koenig et son associé Andreas Bauer créent l'usine pour machines à imprimer Koenig & Bauer dans un cloître à Oberzell, près de Wurtzbourg en Allemagne.

1828 Wurtzbourg

Friedrich Koenig fonde la première papeterie bavaroise dans l'ancien moulin du cloître de Münsterschwarzach.

1833 Wurzbourg

Friedrich Koenig décède. Sa veuve Fanny Koenig et Andreas Bauer poursuivent ses activités. 

1836 Vienne

Fritz Helbig, le neveu de Friedrich Koenig, et Léo Müller fondent à Vienne l'usine de machines à imprimer Helbig & Müller, qui deviendra plus tard l'entreprise KBA-Mödling AG.

1849 Wurtzbourg

Wilhelm Koenig, le fils ainé de l'inventeur, rejoint l'entreprise. En 1854, il développe la première presse à quatre cylindres. 

1855 Wurtzbourg

Fanny Koenig et Andreas Bauer créent une caisse d'assurance maladie propre à l'usine qui est toujours en oeuvre aujourd'hui. 

1857 Wurtzbourg

Friedrich Koenig jr. rejoint l'entreprise et soutient Fanny Koenig dans son projet de mettre en place un réseau de services sociaux au sein de l'usine d'Oberzell.

1860 Wurtzbourg

Andreas Bauer décède. Wilhelm Koenig et Friedrich Koenig jr. dirigent désormais conjointement l'entreprise avec le soutien de Fanny Koenig.

1861 Frankenthal

Andreas Albert, ancien chef d'atelier chez Koenig & Bauer et son partenaire Andreas Hamm, créent l'usine pour machines à imprimer Albert & Hamm à Frankenthal. Renommée ultérieurement Albert-Frankenthal, l'usine a intégré le groupe KBA en 1990. 

1868 Wurtzbourg

Création d'une école d'apprentissage qui existe encore aujourd'hui sous forme d'un lycée professionnel intégré à l'usine Koenig & Bauer. 

1868 Frankenthal

La 100ème machine à imprimer est livrée chez Reclam, grande maison d'édition allemande installée à Leipzig. Une nouvelle presse plus moderne est mise sur le marché, la Rhenania.

1873 Wurtzbourg

La 2.000ème machine quitte l'usine Koenig & Bauer d'Oberzell. Un fond administré et géré entièrement par les ouvriers eux-mêmes est mis en place pour les invalides, les veuves et les orphelins. Une convention d'entreprise est adoptée et un comité d'entreprise créé.

1876 Wurtzbourg

Koenig & Bauer installe sa première rotative pour bobines au journal de Magedebourg.

Albrecht Bolza, petit-fils du fondateur, rejoint l'entreprise. Edgar Koenig développe la première rotative à rotation conique avec dispositif de pliage intégré.

1887 Frankenthal

Frankenthal construit la première rotative pour l'impression quadri Albertina

1889 Frankenthal

Première rotative fabriquée à Frankenthal.

1895 Wurtzbourg

La 5.000ème machine quitte l'usine Koenig & Bauer à Oberzell.   

1898 Radebeul

Joseph Hauss, un ancien ingénieur de l'usine de Frankenthal, et Albert Sparbert créent une usine pour machines à imprimer à Dresde. Elle déménagera ensuite à Radebeul et sera renommée Planeta. Aujourd'hui, elle constitue l'usine offset feuilles principale du groupe Koenig & Bauer. 

1899 Frankenthal

L'usine Albert & Cie. à Frankenthal produit sa 5.000ème machine à imprimer.  

1901 Wurtzbourg

Koenig & Bauer déménage dans de nouveaux locaux à Wurtzbourg de l'autre côté du Main où est implanté encore aujourd'hui le siège du groupe KBA.

1902 Radebeul

L’usine de Radebeul dépose le premier brevet pour son entraînement de plaques. Avec cet entraînement innovant et fiable, Planeta acquiert une réputation mondiale

1910 Wurtzbourg

Développement de la première presse feuilles quatre couleurs, nommée Iris, ainsi que d’une presse à manivelles, le Rollrenner.

1911 Wurtzbourg

Hexe, une presse haute vitesse destinée à l’impression de livres, entre en production à Wurtzbourg.

1911 Radebeul

L’usine Planeta de Dresde déménage à Naundorf (Radebeul), aujourd'hui siège de KBA-Sheetfed Solutions AG & Co. KG. 

1911 Frankenthal

L’usine Albert & Cie à Frankenthal commence à produire des presses offset feuilles. 

1912 Wurtzbourg

Livraison de la première rotative hélio. Développement d'une machine à deux tours, nommée Sturmvogel. Création de la fondation Benno-Bolza, prédécesseur du programme de suggestions actuellement en place. 

1913 Wurtzbourg

Acquisition de l'usine de machines à imprimer L. Kaiser's Söhne, Vienne, prédécesseur de KBA-Mödling GmbH  

1913 Frankenthal

La première rotative hélio produite à Frankenthal quitte l'usine.

1919 Wurtzbourg

Dr. Hans Bolza (1889 - 1986), arrière petit-fils du fondateur, rejoint l'entreprise.

1920 Wurtzbourg

Koenig & Bauer devient une société anonyme. 

1922 Radebeul

La première presse offset feuilles Rapida quitte l'usine. 

1922 Frankenthal

L'usine de Frankenthal commence à construire des rotatives offset. 

1923 Wurtzbourg

La première rotative pour l'impression fiduciaire en quadri est construite.

1924 Radebeul

Fusion avec l'usine de Leipzig. Nouveauté mondiale : commercialisation de la première machine pouvant imprimer en ligne et en mode recto-verso appelée Dresden.

1928 Wurtzbourg

Début de la production d'une rotative hélio à trois couleurs nommé Egli. 

1928 Frankenthal

Lancement de la machine Europa, première presse à cylindres pouvant imprimer 15 formats différents. 

1931 Wurtzbourg

Dr. Hans Bolza devient Président du Comité de Direction de Koenig & Bauer. 

1932 Wurtzbourg

Trois nouvelles rotatives sont présentées : Frankonia et Tiepolo pour l'impression hélio, Rex pour l'impression de livres à grande vitesse. 

1932 Radebeul

Première presse offset feuilles quadri du monde (Planeta-Deca). 

1932 Frankenthal

Livraison de la première rotative de presse 32 pages à la maison d' édition berlinoise Ullstein.

1935 Radebeul

Planeta Super Quinta atteint des vitesses de pointe de 6.000 feuilles / heure.

1945 Wurtzbourg/Frankenthal/Radebeul

Destruction des usines à Wurtzbourg, Frankenthal et Radebeul peu de temps avant la fin de la Seconde Guerre mondiale.

1945 Radebeul

Démantèlement de l'usine de Radebeul. L'entreprise Planeta Druckmaschinenwerk AG arrête temporairement son activité.

1948 Radebeul

Fondation de l'entreprise VEB Druckmaschinenwerk Planeta qui marque un nouveau départ pour la fabrication de machines à imprimer à Radebeul. 

1951 Wurtzbourg

Hans-Bernhard Schünemann rejoint l’entreprise Koenig & Bauer à Wurtzbourg. A la première drupa à Dusseldorf, Koenig & Bauer expose une presse offset feuilles avec un volume de production de 6.000 feuilles / heure, nommée Pax.

1952 Wurtzbourg

Koenig & Bauer signe un accord avec la société Giori à Lausanne (Suisse) pour la construction d’une machine destinée à l’impression de billets de banque, la première presse intaglio multi-couleurs de ce type.

1958 Wurtzbourg

La première presse Condor quitte l’usine de Wurtzbourg.

1960 Radebeul

Planeta crée la sensation au salon d’automne de Leipzig en présentant avec la PVO6 une presse quatre couleurs pouvant produire 9.000 feuilles / heure.    

1962 Wurtzbourg

La première rotative de presse Courrier quitte l’usine de Wurtzbourg. 

1964 Wurtzbourg

Réaménagement du site de Trennfeld et mise en production en série de la Rotafolio.

1965 Radebeul

Lancement de la première presse offset feuilles du monde construite suivant un concept modulaire, la Variant 4. Cette façon de construire les machines est encore appliquée aujourd'hui.   

1967 Wurtzbourg

Koenig & Bauer fête ses 150 ans d'existence : 1.960 collaborateurs, un chiffre d'affaires de 64 millions de DM. Inauguration de la fondation culturelle de Koenig & Bauer. 

1967 Radebeul

La première presse offset feuilles Rapida 0 est présentée à la drupa. Un brevet est déposé pour une presse en ligne convertible en machine à retournement. Fusion avec deux autres constructeurs de machines à imprimer, Ramasch et Cocima. 

1969 Wurtzbourg

Koenig & Bauer livre la première rotative de type Commander.

1971 Wurtzbourg

Hans B. Bolza-Schünemann devient Président du Comité de Direction. 

1972 Wurtzbourg

La première rotative labeur de type Compacta est fabriquée à Wurtzbourg. 

1972 Radebeul

Inauguration du nouveau hall d'assemblage de 42.000 m2 à Radebeul. 

1974 Wurtzbourg

Une rotative de labeur de type Jumbo Courier, la plus grande au monde, est expédiée de l’usine de Wurtzbourg à la Gazette d’Anvers.

1974 Radebeul

Pouvant produire jusqu'à 15.000 feuilles/heure, la Rapida SR III est la presse la plus performante du monde (format 70 x 100 cm). Nouveauté mondiale : première presse offset feuilles avec huit groupes d'impression. 

1976 Wurtzbourg

Début des travaux pour un hall de montage destiné aux machines grand format. Construction de la première rotative de presse Express.

1980 Wurtzbourg

Premier ColorTronic - réglage électronique à distance des groupes d'encrage, de mouillage, ainsi que des registres. Fermeture de l'usine II au centre-ville de Wurtzbourg; inauguration d'un hall d'assemblage de 5.000 m² sur le site principal. 

1982 Radebeul

Koenig & Bauer développe le système de contrôle couleur à distance Varicontrol et de l’unité de mouillage à films Varidamp à destination de toutes les presses Rapida.

1985 Wurtzbourg

Koenig & Bauer est introduit en Bourse. Les capitaux propres excèdent pour la première fois les 100 millions de DM. « The Guardian » à Londres commande trois rotatives Anilox-Courrier.

1985 Frankenthal

L’usine de Frankenthal expédie sa première presse hélio TR 7B dont la largeur de bande dépasse 3 m.  

1986 Wurtzbourg

Koenig & Bauer augmente sa participation à 97% dans la société Koenig & Bauer AG Mödling.    

1986 Radebeul

Planeta présente la première presse offset feuilles Rapida 104 de série qui peut produire à une vitesse de 15.000 feuilles / heure. Expédition de la première presse offset feuilles dix groupes aux Etats-Unis.  

1988 Wurtzbourg

Le journal « Daily Mail » à Londres commande huit machines Flexo-Courrier et dispose ainsi de la plus grande installation de presses flexo au monde. Koenig & Bauer détient désormais 74,99% d'Albert-Frankenthal AG. Un client anglais commande six rotatives Commander d’une valeur de 150 millions DM, la plus grande commande que KBA n’a jamais enregistrée jusque là. Le chiffre d’affaire consolidé de KBA dépasse pour la première fois un demi-milliard de DM. Koenig & Bauer publie un premier bilan consolidé avec un chiffre d’affaires à l’exportation de plus de 800 millions de DM. 

1989 Frankenthal

Albert-Frankenthal produit la première presse offset Alfra CX pour l’impression quadri de journaux. 

1989 Radebeul

Inauguration du centre de formation et de démonstration, l’actuel centre de démos à Radebeul. 

1990 Wurtzbourg

La société Albert-Frankenthal AG devient une filiale à 100% de Koenig & Bauer. A la drupa, Koenig & Bauer et Albert-Frankenthal se présentent pour la première fois en tant que groupe Koenig & Bauer-Albert, c’est-à-dire KBA. Koenig & Bauer acquiert une participation majoritaire dans la société KBA-Motter Corp. à York, Pensylvanie. Signature d'un accord de collaboration avec Planeta.   

1990 Radebeul

Planeta achète la société Royal Zenith Corp. aux Etats-Unis et fonde Planeta North America Inc. Planeta est transformée en société anonyme et signe un accord de collaboration avec Koenig & Bauer.

1991 Wurtzbourg

Acquisition de 75,2 % du capital social de Planeta Druckmaschinenwerke qui est donc renommé en KBA-Planeta AG, Radebeul. Présentation des nouvelles rotatives de presse KBA Journal et KBA Colora. Le chiffre d'affaires du groupe (sans KBA-Planeta) dépasse pour la première fois le milliard.

1992 Wurtzbourg

Le site de Wurtzbourg fête son 175ème anniversaire avec des invités venus du monde entier et vend la première rotative anilox à un client américain. Toute la division Rapida est désormais sous la responsabilité de KBA-Planeta AG qui présente le premier prototype de la Rapida 72 (format 52 x 72) au grand public.

1994 Wurtzbourg

Acquisition des 24,8% restants de KBA-Planeta AG. 

1994 Radebeul

La première Rapida huit couleurs 4/4 quitte l’usine de Radebeul.

1995 Wurtzbourg

Koenig & Bauer AG fusionne avec Albert-Frankenthal AG pour devenir Koenig & Bauer Albert AG (KBA) et expédie la première rotative de presse sans entraînement à arbre de Wurtzbourg. Hans B. Bolza-Schünemann change de poste et devient Président du Conseil de Surveillance.

1995 Radebeul

Simulation d'une grande imprimerie connectée sur le stand du groupe KBA à la drupa et lancement de la nouvelle gamme de presses offset feuilles grand format. La première Rapida dix couleurs pour l’impression en 5/5 sort de l’usine de Radebeul.

1996 Frankenthal

Expédition de la première rotative hélio TR10B avec une largeur de bande de 3,6 m. 

1997 Radebeul

Karat Digital Press GmbH est créé, un joint-venture avec Scitex Corporation d’Israel pour le développement d’une presse 74 Karat avec CTP intégré destinée aux petits tirages en polychromie. La 74 Karat est présentée pour la première fois au salon Imprinta à Dusseldorf.

1997 Frankenthal

Présentation de la Compacta 215, première rotative de labeur complètement sans entraînement à arbres. 

1998 Wurtzbourg

KBA-Planeta AG fusionne avec la société-mère Koenig & Bauer-Albert AG pour devenir Koenig & Bauer Aktiengesellschaft (KBA). L’usine à Radebeul reste le site de production principal des machines offset feuilles. Le chiffre d’affaires consolidé de KBA est de 1,6 Mrd. de DM. 

1998 Radebeul

100ème anniversaire de Planeta, fêté avec 20.000 visiteurs de la région. Lancement de la KBA Rapida 105 en tant que nouvelle presse haute performance dans le moyen format (72 x 105 cm). Le chiffre d’affaires du segment offset feuilles atteint 578 millions de DM, ce qui représente le double par rapport à l’année 1992.

1999 Wurtzbourg

A l'IFRA99 qui se déroule à Amsterdam, Koenig & Bauer présente avec la KBA Cortina un concept révolutionnaire pour l'impression de journaux. Nouvelle rotative à grande vitesse pour l'impression 4/1, KBA Prisma.

2000 Wurtzbourg/Frankenthal/Radebeul

Pour la drupa 2000 KBA s'affiche novateur avec entre autre la nouvelle rotative labeur Compacta 818 et la nouvelle presse offset feuilles Rapida 74. La KBA Cortina est pour la première fois exposée sous forme de prototype. La presse offset feuilles numérique 74 Karat atteint la maturité pour être produite en série. Chiffre d'affaires consolidé en 2000 : 2,1 Mrd. de DM. 

2001

KBA assume désormais la responsabilité exclusive pour la machine CTP 74 Karat et se lance avec la 46 Karatin sur le marché des presses A3. Avec l’acquisition de 100% du partenaire suisse De La Rue Giori Sa à Lausanne, KBA sécurise sur le long terme sa position de leader international dans l’impression de billets de banque.

2002

Dans le cadre du salon IPEX, KBA présente la Genius 52 au format A3+, une presse compacte issue de la coopération entre KBA et Metronic, ainsi que la première Rapida 162 huit couleurs avec retiration pour l’impression 4/4, une première mondiale. La première KBA Cortina est mise en production chez « reiff zeitungsdruck » à Offenburg en Allemagne. En  2002, le chiffre d’affaires consolidé du groupe KBA atteint 1,35 Mrd. €. 

2003

Depuis 2001, toute l'industrie graphique souffre des effets de la crise économique et du déclin de la publicité. KBA a été particulièrement touché dans le segment des rotatives de presse, alors que sa division offset feuilles résiste étonnamment bien. Un important programme de restructuration est alors mis en place sur les sites roto. Celui-ci prévoit entre autre la fermeture des usines de montage à Berlin et à Kusel. L'usine de Kusel sera fermée fin 2003.

Au printemps 2003, KBA rachète le spécialiste allemand de l’impression sur métal « Bauer+Kunzi Gesellschaft für Drucktechnik » implanté à Ditzingen à proximité de Stuttgart, afin de devenir le leader technologique dans ce secteur. Première commande d'une rotative de presse sans eau Cortina à l'IfraExpo à Leipzig.  

Sur le site de Radebeul, la nouvelle série de presses offset feuilles grand format Rapida 185/ Rapida 205 effectue ses premiers tests d'impression. En moins de quatre mois, neuf machines seront vendues. Fin novembre 2003, KBA annonce pour début 2004 l'acquisition majoritaire de Metronic AG à Veitshöchheim à proximité de Wurtzbourg. L'entreprise fabrique des systèmes d'impression offset UV destinés à l'impression de supports électroniques de stockage de données et des cartes en plastiques, ainsi que des machines de marquage (jet d'encre, dorure à chaud, laser, transfert thermique). 

2004

Pour la drupa 2004, de nombreuses nouveautés produits ont été développées par KBA en offset feuilles dont la nouvelle Rapida 105 avec système de rectification latérale automatique, une première mondiale, la Rapida 74G qui imprime sans zones d’encrage et sans eau, sans oublier la gamme des presses offset feuilles grand format encore plus productives.

Dans le domaine des rotatives sont présentées entre autre la rotative labeur haute performance Compacta 217, la rotative hélio TR12B avec une laize de 4,32 m et la première rotative triple laize du monde, une Commander 6/2 installée chez Tamedia à Zurcih. Le chiffre d’affaires consolidé atteint 1,42 Mrd.€, un nouveau chiffre record. Grâce à un bénéfice conséquent de 11,9 millions € KBA retrouve rapidement son équilibre financier et voit ses efforts de R&D récompensés. 

2005

Début mars, KBA fusionne avec la société tchèque Grafitec qui est spécialisée dans les presses offset feuilles petit format et dont le siège se situe à Dobruška. La commande hélio la plus importante dans l’histoire de KBA vient de « Prinovis Ltd. & Co. KG » pour son nouvel atelier à Liverpool en Angleterre. Dans le cadre des trophées d’innovation de l’imprimerie allemande, la KBA Rapida 105 reçoit fin septembre le 1er prix dans la catégorie « Impression ». Les prises de commandes ont atteint avec 1,77 Mrd.€ la valeur la plus élevée dans l’histoire actuelle de KBA. Avec 200 dépôts de brevet en 2005, l’office des brevets allemand attribue à KBA la première place parmi les constructeurs de presses offset allemands.

2006

Entrée sur le marché en pleine croissance de l'hélio de décoration avec la première rotative hélio KBA TR5D chez DECOPRESS à Soest en Allemagne. Einstieg in den Wachstumsmarkt Dekor-Tiefdruck mit der ersten Tiefdruckrotation KBA TR5D bei DECOPRESS in Soest. Avec le rachat de la société allemande LTG Print Systems Holding GmbH, KBA continue à croître par fusions et acquisitions sur des marchés de niche et devient le leader du marché en impression sur métal.

2007

En offset feuilles, KBA innove avec la technologie de l’entraînement direct des cylindres de plaques DriveTronic SPC et avec le changement automatique des plaques FAPC. Des fonctions qui améliorent considérablement la productivité des presses Rapida. 

KBA présente sa nouvelle rotative de presse Commander CT, développé en partenariat avec le groupe média « Main-Post » et démontre à nouveau son leadership technologique dans le secteur de la presse. En raison des tirages de plus en plus faibles pour les journaux et catalogues, KBA cède son activité en rotatives hélio pour l’illustration au constructeur italien « Cerutti ». 

2008

A la drupa KBA montre une multitude de nouveautés en offset feuilles, impression labeur, presse, mise en réseau numérique des machines, Web2Print et impression écologique. Sur le stand drupa une Rapida 106 y produit en temps réel 15 travaux à 520 bonnes feuilles chacun en 59 minutes et 36 secondes, et ceci avec 14 calages. En raison de la crise financière qui frappe le monde entier juste après le salon et des difficultés de financement d’investissements qui en résultent pour les imprimeurs, de nombreuses commandes passées à la drupa doivent être annulées. Ceci entraîne une baisse du chiffre d’affaire consolidé de 10% pour atteindre 1,53 Mrd. €. En raison des perspectives économiques moroses, d’importantes dépenses liées à l’adaptation des effectifs sont engagées, ce qui entraîne une perte avant impôts de 87,1 M€.

2009

160ème anniversaire de KBA-Mödling AG. En raison de la baisse d'activité qui résulte de la crise financière et des mutations que subissent les médias, les commandes de machines à imprimer sont en chute libre. Dans le but d'adapter l'entreprise à ce nouvel environnement, un vaste programme de réorganisation visant principalement à ajuster les capacités de production à la nouvelle réalité du marché est mis en place. Après les importantes pertes de l'année précédente, KBA réalise un léger bénéfice avant impôts (EBT) à hauteur de 2,7 M€. 

2010

Le 23 juillet, Hans-Bernhard Bolza-Schünemann qui était longtemps Président du Comité de Direction de KBA décède à l’âge de 84 ans. Il était non seulement fortement apprécié au sein de l’entreprise mais aussi reconnu dans toute l’industrie pour son esprit innovant et révolutionnaire. Début octobre, Radebeul enregistre la 100ème commande d’une KBA Rapida 106 avec technologie DriveTronic SPC pour le changement de plaques simultané.

A Wurtzbourg, des commandes importantes sont également enregistrées comme celle de l’imprimerie Londonienne « West Ferry Printers » pour 22 tours de Commander CT. KBA présente la C16, une nouvelle rotative de labeur fortement automatisée à destination des imprimeurs 16 pages.

2011

Dans le segment offset feuilles, la Chine devient le premier marché pour KBA. Sur le salon « PrintChina » en avril, 250 groupes Rapida ont été vendues et lors du salon « All in Print China » plus de 20 commandes de machines ont été signées. La nouvelle Rapida 105 qui repose sur la même plateforme que la Rapida 106, championne du monde en temps de calage, y est présentée pour la première fois. 

Le 150ème anniversaire de l’usine KBA à Frankenthal est honoré avec une grande fête le 15 octobre. Fondée le 18 août 1861 sous le nom d'Albert & Hamm, l'entreprise devient rapidement leader mondial en impression hélio. Elle se distingue également par des innovations fondamentales dans la construction de rotatives offset et de dispositifs de pliage. Suite aux mutations que connaît l'industrie graphique, du print vers le digital, la réorganisation de l'entreprise était inévitable. Le site a dû être scindé en deux entités : l’entité Albert-Frankenthal GmbH qui est responsable de la fabrication et de la vente de pièces prismatiques et autres, l’entité KBA-FT Engineering GmbH qui propose des solutions d’ingénierie en construction de machines. 

A l’occasion de l’IfraExpo 2011 début octobre, KBA présente à Vienne sa nouvelle rotative de presse Commander CL. Il s'agit d'une rotative classique à huit tours livrables avec différents niveaux d'automatisation et destinée à l'impression de journaux et de produits semi-commerciaux haut de gamme. En même temps, une KBA C48 SG, est inaugurée chez « Em. De Jong » aux Pays-Bas. Cette rotative en sens travers a été conçue pour une grande souplesse de production et des changements de travail rapides. 

2012

C'est un véritable festival d'innovations que KBA a présenté en mai sous le slogan „sprinting ahead“ lors de la drupa, plus grand salon de la filière graphique. Sur un stand de près de 3.500 m² ont ainsi été exposées à Düsseldorf une nouvelle génération de presses offset feuilles dans toutes les catégories de format, des machines conçues pour l'impression hybride offset/numérique, de nouvelles rotatives de labeur et de presse, ainsi que pour la première fois une rotative jet d'encre pour l'impression numérique grands volumes, la KBA RotaJET 76. Le nombre de visiteurs et le bilan du salon ont dépassé toutes les attentes. 

En offset feuilles, KBA confirme sa position de leader du marché comme de chef de file technologique en très grand format avec la nouvelle génération de machines grand format. Avec jusqu'à 17.000 feuilles/h et un calage à vitesse record, la Rapida 145 instaure de nouvelles références en matière de performance. Succédant aux gammes Rapida 162 et Rapida 162a, la Rapida 164 qui imprime jusqu'à 15.000 feuilles/h propose la même panoplie d'options très complète que la Rapida 145.  À l'occasion des Journées des médias de Munich, KBA a reçu dans le cadre du Prix bavarois des médias imprimés 2012 le prix d'honneur du ministre-président bavarois, Horst Seehofer. En attribuant ce prix à Koenig & Bauer AG, le ministre-président a tenu à rendre hommage à la puissance d'innovation de KBA, fleuron de l'industrie bavaroise, dont il a également loué la longue tradition et l'avenir prometteur.  

2013  

Dans le cadre des Hunkeler Innovationdays à Lucerne/Suisse, la rotative numérique KBA RotaJET qui est désormais lancée sur le marché a convaincu les professionnels de l’industrie graphique par sa qualité d’impression et sa performance lors de la production en direct du journal du salon. Avec la prise de participation majoritaire de Kamman Maschinenbau GmbH, qui est leader du marché des machines sérigraphiques et bientôt également des presses numériques destinées à la décorer les bouteilles et les flacons en verre, KBA a diversifié une fois de plus son offre dans le segment des emballages. Quant à Flexotechnica S.p.A., spécialiste des rotatives flexo, son rachat a permis à KBA d’accéder au marché prometteur des emballages souples. Grâce à l’intégration de cette nouvelle filiale Italienne au réseau international du groupe, de belles perspectives de développement sont en vues.

2014

KBA Radebeul présente deux nouveaux procédés de séchage peu énergivores pour l'impression labeur, l'HR-UV et le LED-UV, et fait oeuvre de pionnier avec l'introduction de la technologie LED-UV en moyen format. 

A l'occasion du salon METPACK 2014 qui se déroule à Essen, KBA-MetalPrint expose deux nouvelles machines pour l'impression sur métal : MetalStar 3 et Mailänder 280. L'entreprise est récompensée par la deuxième place au prix de l'innovation METPACK pour ses sécheurs économes HighEcon. 

KBA livre la première rotative jet d'encre RotaJET VL avec une laize de 1,68 m au spécialiste allemand du papier de décoration Interprint. Les perspectives pour remporter d'autres commandes dans ce secteur jusque-là dominé par l'hélio sont bonnes.

Commander une brochure papier
    Accéder à la commande