Rapport du 1er semestre 2017Koenig & Bauer croît en SAV comme sur les marchés de l’emballage et de l’impression numérique

  • Entrées de commandes satisfaisantes de 602 M€
  • CA de 539 M€ légèrement en-dessous de celui de l’année précédente en raison des reports de livraisons
  • Commandes en portefeuille élevées de 621 M€
  • EBIT de 16,3 M€
  • Les nouvelles solutions et derniers développements connaissent un retour très positif de la part des clients
  • Objectifs 2017 confirmés : CA de 1.250 M€, marge EBIT d’environ 6%  

Après avoir débuté l’année du 200ème anniversaire de l’entreprise de façon satisfaisante, la tendance positive se confirme au deuxième trimestre 2017 pour le groupe Koenig & Bauer. « Nos participations aux salons Print China à Peking, interpack à Düsseldorf et METPACK à Essen étaient couronnées de succès, ce qui a contribué à augmenter sensiblement nos entrées de commandes dans divers domaines de l’emballage, impression sur carton, métal ou verre, et techniques de marquage. Malgré cette croissance dans le segment de l’emballage et une activité SAV en pleine expansion, les entrées de commandes n’ont atteint que 601,19 M€ et sont ainsi restées légèrement en-dessous des 618,8 M€ de 2016, année marquée par plusieurs grosses commandes dans le segment fiduciaire. », explique CEO Claus Bolza-Schünemann. En raison de multiples reports de livraisons, le chiffre d’affaires n’atteint que 538,9 M€, ce qui représente une légère baisse par rapport à l’année précédente. Le niveau des commandes en portefeuille par contre reste excellent avec 620,5 M€.  

Quant à l’EBIT, il a atteint 16,3 M€ à la fin du deuxième trimestre. « La valeur exceptionnelle de l’année dernière de 20,7 M€ avait été largement influencée par un important effet de rattrapage en Q2 (4,9 M€) suite à la conclusion d’un grand projet fiduciaire et par l’important chiffre d’affaires en résultant. », explique CFO Dr. Mathias Dähn. Le résultat consolidé s’élève à 15,2 M€ (2016 : 17,2 M€), ce qui représente un résultat par action de 0,93 € (2016 : 1,05 €).  

« Au-delà de notre activité SAV en pleine expansion, nous misons en particulier sur nos solutions existantes et à venir pour l’impression, l’ennoblissement et le façonnage d’emballages, ainsi que sur nos applications industrielles en impression numérique pour assurer la croissance durable du groupe. », précise Dr. Mathias Dähn. Claus Bolza-Schünemann attire l’attention sur le grand intérêt dores et déjà manifesté par de nombreux clients pour la nouvelle CS MetalCan destinée à imprimer des canettes en deux parties et dont la commercialisation est prévue en 2018 après plusieurs essais sur le terrain.  

Impression autonome – Made by Koenig & Bauer: KBA-Sheetfed définit de nouveaux standards en offset feuilles avec son dispositif AutoRun et l‘appli Rapida LiveApp (1)

Un bénéfice en hausse chez Sheetfed renforce le résultat du groupe

Au sein du segment Sheetfed, les entrées de commandes ont grimpé de 12,2 % pour atteindre 326,3 M€, ce qui s’explique notamment par une hausse des projets SAV et des commandes de machines feuilles moyen format. Les auto-platines destinées au façonnage de produits en carton compact et en carton ondulé ont également participé à cette croissance réjouissante. Par rapport à l’année précédente, le chiffre d’affaires a augmenté de 5,5% pour atteindre 307,8 M€ (2016 : 291,7 M€). C’est grâce à ce chiffre d’affaires supplémentaire, aux marges améliorées et aux coûts réduits que KBA-Sheetfed Solutions a pu réaliser un bénéfice de 12,1 M€ en nette hausse (2016 : 8,6 M€).  

Dans le segment Digital & Web, les entrées de commandes ont atteint 85,7 M€, une valeur robuste. Face à un chiffre d’affaires plus bas de 68,3 M€ (2016 : 75,5 M€), les commandes en portefeuille ont grimpé de 92,3 M€ à 93,6 M€. L’EBIT, dégradé à hauteur de -3,1 M€ par KBA-Flexotecnica, s’élève à -2,8 M€ (2016 : -2,7 M€). Des travaux d’optimisation ayant pour objectif d’accélérer la croissance dans le domaine prometteur des emballages souples sont en cours au sein de la filiale italienne. Si on met l’activité flexo de côté, le résultat du segment Digital & Web s’est développé de manière positive.   

Malgré des commandes en hausse dans le domaine de l’emballage, le segment des machines spéciales n’a pas pu atteindre le niveau de l’année précédente qui avait été stimulée par quelques grosses commandes en fiduciaire. Les entrées de commandes s’élèvent alors à 216,3 M€ (2016 : 269,5 M€). En raison de plusieurs reports de livraisons, le chiffre d’affaires n’est que de 189,2 M€ et reste donc en deçà de la valeur de l’année dernière (2016 : 222,9 M€). Avec un EBIT de 14,6 M€, une marge satisfaisante de 7,7 % a pu être réalisée. En 2016, l’EBIT était de 22,1 M€, dont 4,9 M€ s’expliquait par un important effet de rattrapage suite à la conclusion d’un grand projet fiduciaire.  

L’innovante CS MetalCan destinée à l’impression de canettes en deux parties révolutionne le marché avec ses temps de calage réduits et ses dix groupes imprimant (2)

Taux des capitaux propres en hausse pour atteindre 32,6 %

Malgré des acomptes clients en hausse, les flux de trésorerie liés à l’activité opérationnelle ont diminué par rapport à l’année précédente en passant de -10,6 M€ en 2016 à -20,0 M€ en 2017. Ceci s’explique par une croissance des stocks qui deviendront du chiffre d’affaires au cours du deuxième semestre et par des créances clients en hausse en raison d’une accumulation de livraisons juste avant la fin du deuxième trimestre. Au-delà de versements pour investissements plus importants, les flux de trésorerie disponibles ont été dégradés par les premières tranches de versement effectués dans le cadre de la reprise partielle des provisions de retraite à hauteur de 32,4 M€. Les flux de trésorerie disponibles ont atteint -65,5 M€.  

Avec des liquidités à hauteur de 127,5 M€, des papiers-valeur de 14,7 M€ convertibles à tout moment en liquidités et des lignes de crédit élevées, le groupe Koenig & Bauer dispose d’une base financière solide. Par rapport au total du bilan en légère hausse, le taux des capitaux propres a grimpé à 32,6 % (2016 : 31,1%).  

Au 30 juin, les effectifs du groupe ont augmenté de 158 personnes par rapport à la fin du deuxième trimestre 2016 pour atteindre 5.339 collaborateurs. Au-delà d’un renforcement ponctuel des effectifs en SAV et dans le domaine des nouvelles applications en emballages et en impression numérique, 71 personnes ont rejoint le groupe à travers l’acquisition de KBA-Iberica Die Cutters.  

Objectifs confirmés pour 2017

A l’égard d’un excellent niveau de commandes en portefeuille à la fin du premier semestre, d’une activité SAV en pleine expansion, d’une demande croissante dans les domaines de l’emballage et de projets prometteurs en impression fiduciaire et numérique, le Comité de Direction attend la confirmation de cette bonne dynamique au cours des mois à venir avec des effets positifs sur le résultat. Pour 2017, la Direction s’est fixé comme objectifs d’atteindre un chiffre d’affaires de 1.250 M€ et de réaliser une marge EBIT d’environ 6%, sous réserve que les conditions conjoncturelles et politiques de l’économie mondiale ne se dégradent pas davantage. 

Téléchargements

Klaus Schmidt

Friedrich-Koenig-Straße 4
97080 Würzburg
Germany

Tel.: (+49 931) 909-4290
Fax: (+49 931) 909-6015
klaus.schmidt(at)koenig-bauer.com

Commander une brochure papier
    Accéder à la commande